La Laverie Centre culturel

Accueil > Archives > Saison 2014-2015 > Guillemette Schlumberger

Du mardi 19 mai au vendredi 26 juin 2015

Guillemette Schlumberger

A partir du mardi 19 mai et jusqu’au 26 juin, Guillemette prend possession des murs de La Laverie pour vous faire découvrir ses peintures

« Le monde est étrange, complexe, inconnaissable. Il est difficile de s’y retrouver. Ce qui est en nous n’est guère plus explicite. Mais Guillemette Schlumberger nous fait éprouver à quel point la joie et la douleur donnent un sens à tout le reste. Ses peintures sont comme des parcelles de pensées jaillissantes, des instantanés d’états d’âme, des émotions prises à la source.

Il faut bien dire que beaucoup de choses décisives, pour cette artiste comme pour la plupart d’entre nous, s’enracinent dans l’enfance. Peut-être pas l’enfance au sens chronologique, mais celle de nos fantasmes, celle qui est toujours présente et active en nous. Le souvenir confus de ce que nous avons vécu s’enlace avec ce que nous sommes en train de vivre. L’oeuvre de Guillemette Schlumberger, comme l’existence elle-même, est traversée par des leitmotivs qui reviennent, obsessionnels, d’une peinture à l’autre.

Ce qui me frappe tout d’abord, ce sont ces sortes de maisons de poupée qui ne quittent pas le personnage féminin omniprésent. Tantôt, la maison remplace la tête de cette femme ou lui sert de masque. Tantôt, c’est seulement un jouet qu’elle trimbale ou qu’elle serre sur son cœur. On comprend que chez cette artiste, habiter et être se confondent. La maison est l’espace où s’épanouit l’enfance. Mais ce peut être aussi le lieu d’un insidieux enfermement. Ces idées sont exprimées de façon si allusive qu’on ne sait jamais ce qu’il convient d’en penser exactement. [...]

L’artiste a médité les travaux sur papier de Louise Bourgeois, de Sam Szafran et de David Hockney. Excellant dans le fa presto jeté avec justesse, elle trouve la note de sincérité qui fait mouche. Elle joue avec la fluidité de la peinture à l’eau, avec son côté insaisissable, spontané, plein de transparence et de respiration.

Les productions de cette artiste s’inscrivent dans le contexte actuel de renouveau du dessin et de l’aquarelle. En effet, ces formes de figuration connaissent un regain de ferveur en raison de leur simplicité apparente qui est, bien sûr, tout sauf du simplisme. Après une période où la peinture était souvent alourdie de matières et lestée de conceptualisation, ce domaine est le terrain d’un intéressant foisonnement, tout en modestie et en légèreté. Guillemette Schlumberger y a toute sa place. »

Pierre Lamalattie, nov.2014

Site de l’artiste

Les médiations

  • Des temps de médiations sont organisés en fonction de l'artiste accueilli vers les écoles qui le souhaitent
  • Nous contacter

HORAIRE DE VOTRE CENTRE CULTUREL

    Lundi 10.00 / 12.00 et 14.00 / 17.00
    Mardi 10.00 / 12.00 et 14.00 / 18.00
    Mercredi 10.00 / 12.00 et 14.00 / 18.00
    Jeudi 10.00 / 12.00 et 14.00 / 18.00
    Vendredi 14.00 / 17.00
    Samedi 14.00 / 17.00 (en cas d’exposition)

HORAIRE DE VOTRE CENTRE CULTUREL

Lundi 10.00 / 12.00 et 14.00 / 17.00
Mardi 10.00 / 12.00 et 14.00 / 18.00
Mercredi 10.00 / 12.00 et 14.00 / 18.00
Jeudi 10.00 / 12.00 et 14.00 / 18.00
Vendredi 14.00 / 17.00
Samedi 14.00 / 17.00 (en cas d’exposition)

ACCÈS LIBRE Espace numérique

Lundi 9.30 / 11.00
Mardi Fermé
Mercredi 9h30 / 11h
Jeudi 15h45 / 16h45
Vendredi 15.30 / 16.45

CONTACT

Centre culturel de La Laverie
3 rue du Moulin à TAN
72400 La Ferté Bernard
contact(a)lalaverie.org
02 43 93 48 61